Tribune de l'Essentiel - Mai 2018

La grande (dés)illusion

Que peut-on retenir des réunions de quartier 2018 ?

Les nombreux plaisirois qui se sont déplacés ne peuvent qu'être déçus à plusieurs titres. Entre ceux qui sont revenus avec les mêmes questions que l'année dernière, ceux qui sont venus avec de nouvelles questions, ceux qui attendaient d'être informés sur le futur de notre ville, tout le monde est reparti très critique après une présentation confuse.


Les spectateurs ont assisté à quelques annonces gadgets, un zapping décousu de réalisations passées ou à venir où tout est mis sur le même plan, un fouillis de projets dont la majeure partie n’est pas du fait de la municipalité. Les engagements du début du mandat ont été foulés aux pieds. La communalisation des moyens avec SQY, le projet de territoire, la politique de transports en commun, la dette, la carte scolaire ou encore le projet handicap sont autant de sujets structurants pour notre quotidien qui mériteraient une meilleure pédagogie.


Au final ces réunions ont été des démonstrations d’impuissance émaillées d’approximations inquiétantes. Notre Maire plaide l’irresponsabilité sur tous les sujets problématiques. Elle n’est vice-présidente du département ou de SQY que quand ça l’arrange. En matière sécuritaire, bien qu’officier de police judiciaire en tant que maire, elle prend à la légère les préoccupations des plaisirois et n’a aucune solution à proposer autre que de présenter le nouveau commissaire.

En résumé, un seul leitmotiv : on ne parle pas des sujets qui fâchent et comme tout fâche, on ne parle de rien....


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square