Tribune de l'Essentiel - Février 2018

DE QUI SE MOQUE T'ON ?


Après quatre ans de mandat, le bilan de notre Maire et de son équipe est désastreux. Et malheureusement, avant les prochaines élections, il reste encore deux ans de pouvoir autocratique faisant fi de toute transparence et de toute écoute., deux ans de décisions hasardeuses et inappropriées qui ne sont que la conséquence d’une incompétence manifeste en matière de gestion.

Deux ans encore où les élus de la majorité vont continuer à briller par leur furtivité bien qu’ils trouvent le moyen de faire remarquer qu’ils en font trop, allant jusqu’à tourner en dérision les requêtes des plaisirois.

Mais c’est qu’on en pleurerait presque dans les chaumières ! De qui se moque-t-on ? Quelle humilité, quelle noblesse y a-t-il à faire la propagande du travail soi-disant accompli, à se vanter de son dévouement soi-disant désintéressé ? A titre d’information, le budget pour les indemnités des élus de la majorité s’élève à 294 500 euros pour 2017. Auxquels s’ajoutent les indemnités qui se montent à 30 000 euros par an pour chacun des deux vice- présidents plaisirois à la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, les 45 000 euros pour notre vice-présidente au département, sans oublier les frais de représentation du Maire à 4400 euros par an et sans compter les jetons de présence dans les divers conseils d’administration.


A ce prix, la majorité est loin de donner dans le bénévolat, contrairement aux élus des groupes minoritaires, et on comprend mieux les adhésions silencieuses en conseil municipal...


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square