Prise de parole Véronique Guernon - Conseil municipal du 19 mai 2016


Le texte suivant a été prononcé lors des déclarations précédant le vote de la délibération pour le maintien dans leur fonction des ajointes Sévrinne Fillioud et Véronique Guernon, lors du conseil municipal du 19 mai 2016.


“ Chères Collègues et Chers Collègues,


Par un courriel reçu de Madame le Maire le 10 mai 2016, nous avons été informés que nous allions être démis de nos fonctions d’adjointes et de délégué.


Cette décision est consécutive à notre vote contre l’augmentation d’impôts lors du dernier conseil municipal du 13 avril 2016.


Nous sommes particulièrement surpris par cette décision qui nous paraît disproportionnée et injuste.


Ce vote mûrement réfléchi a été motivé par les raisons suivantes :


1. Il n’y pas eu de débat réel sur les différentes pistes de baisse de charges.

2. Ces deux dernières années, nous avons constaté des dérives sur les dépenses de fonctionnement.

3. La solution décidée par Madame le Maire d’augmenter les impôts pour équilibrer les comptes a été imposée sans qu’une analyse profonde revue par les Elus n’ait été effectuée.

4. . Dans le DOB (Débat d’Orientation Budgétaire) de décembre 2015, il n’était pas prévu d’augmenter les impôts locaux respectant ainsi les objectifs électoraux de 2014.

5. Dans des conditions de reprise bien pire en 2001, il a été possible de gérer la commune dans les deux mandats précédents sans augmentation d’impôts locaux tout en remboursant une dette abyssale et en réalisant de grands projets.


Et là, en 2 ans, nous ne serions pas capables d’équilibrer nos comptes sans augmenter les impôts ? Augmenter les impôts, c’est céder à la facilité.


Chers collègues, le vote du 13 avril 2016 provoquera un accroissement de près de 10 % sur la Taxe d’Habitation (avec l’augmentation des bases locatives) sans oublier l’augmentation de la taxe foncière de près de 8% (avec l’augmentation de 66% du Conseil Départemental).


Cette triple peine impactera tous les foyers et en particulier ceux à revenus modérés et très modérés.


Notre fidélité, notre loyauté et notre solidarité depuis de longues années n’ont pour seule limite que l’intérêt des Plaisiroises et des Plaisirois.


Pour exemple, au Conseil Départemental le budget n’a pas été voté à l’unanimité sans qu’il y ait pour autant la moindre sanction. C’est sûrement cela le respect de la démocratie.


Veuillez croire, chers collègues, à l’honnêteté de notre démarche.”


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

© 2016 par Libre et Indépendant

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now